Plaidoyer des électeurs déficients visuels à l’attention des candidats à l’élection présidentielle

17 ans pour 17 propositions

Il y a 17 ans, la loi du 11 février 2005 éclairait l’horizon des personnes handicapées. Cette loi nommée « pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées », fixait l’objectif d’améliorer enfin la vie quotidienne de ces personnes et garantissait ainsi le droit à l’égalité pour tous.

Parmi les grands chantiers auxquels cette loi s’attaquait on trouvait la compensation, l’emploi ou encore l’accessibilité… Grand terme s’il en est, entré dans notre langage commun avec la formule « accessibilité à tout pour tous » ! Les aveugles connaissent bien ce terme, qui régit de manière transversale leur quotidien. Pour eux, il implique des aménagements dans le cadre de la mobilité urbaine, du cadre bâti, de la domotique, et bien sûr du numérique.

Depuis 17 ans, bien sûr, des choses ont évoluées, chacun le reconnaît, mais il reste tant à faire. Lois et décrets nouveaux ont renforcé les obligations premières, mais cela ne se traduit que trop peu dans la réalité. Le développement à grande vitesse des nouvelles technologies laisse trop souvent sur le côté des citoyens qui sont pourtant les premiers à en avoir besoin.

Dans cette période électorale où nous souhaitons vous convaincre du bien-fondé de nos revendications, nous vous livrons ce document pour vous alerter et vous présentez de manière non exhaustive les problématiques auxquelles se confrontent les personnes handicapées visuelles et les points techniques d’amélioration qui peuvent y remédier.

Les exemples peuvent être très nombreux et couvrent tous les champs de la vie personnelle et citoyenne, mais nous nous sommes limités à vous en présentez 17 avec 17 propositions, que nous argumentons en forme de Plaidoyer, comme un symbole de cet anniversaire de la loi dédiée aux personnes handicapées.

17 propositions pour améliorer la vie des personnes aveugles et malvoyantes

Pour réussir l’inclusion des élèves déficients visuels

  • 1. Améliorer le maillage territorial pour l’accompagnement et la scolarité des enfants déficients visuels.
  • 2. Développer la collaboration entre l’école, le secteur médico-social et le secteur sanitaire.
  • 3. Garantir la présence d’enseignants et de personnels spécialisés et formés sur tout le territoire et en plus grand nombre.
  • 4. Favoriser l’apprentissage précoce du braille.

Pour une véritable inclusion professionnelle des personnes déficientes visuelles

  • 5. Identifier les bonnes pratiques et cartographier les ressources et initiatives existantes.
  • 6. Rendre les logiciels métiers utilisables par les personnes déficientes visuelles pour stopper les situations discriminantes.
  • 7. Garantir l’épanouissement professionnel et les évolutions de carrières pour les personnes aveugles et malvoyantes.
  • 8. Améliorer la prise en compte du handicap visuel en milieu professionnel.

Pour l’accessibilité numérique

  • 9. Mettre en place une autorité de contrôle et de sanction dotée de réels moyens pour agir.
  • 10. Durcir les sanctions encourues pour non-déclaration d’accessibilité et sanctionner le défaut d’accessibilité numérique.
  • 11. Élargir la liste des services et outils concernés pour rendre l’obligation d’accessibilité effective.
  • 12. Conditionner l’octroi d’aides publiques et l’accès aux marchés publics à une obligation d’accessibilité.
  • 13. Développer une filière des métiers de « l’accessibilité numérique ».

Pour l’accessibilité de la chaîne du déplacement

  • 14. Définir cet espace public qu’est le trottoir.
  • 15. Vocaliser à 100% le métro parisien notamment en vue des jeux olympiques et paralympiques de 2024.
  • 16. Transcrire de manière ambitieuse les règles européennes d’accessibilité en droit français.
  • 17. Sonoriser les véhicules électriques et silencieux.

Découvrez ce document. Pensez aux 2 millions de personnes handicapées visuelles de notre pays.

Ces personnes vont élire le futur Président de la République, mais ne souhaitent pas le faire à l’aveugle !

Communiqué commun de : la CFPSAA, la Fédération des Aveugles de France, l’Association Valentin Haüy, Voir Ensemble, l’APIDV, la Fédération Française des chiens guides d’Aveugles.