La Rétinopathie diabétique

Environ 1 000 000 d’individus
concernés en France

En France, la rétinopathie diabétique est la première cause de cécité avant 65 ans.

Qu’est-ce que
la Rétinopathie diabétique ?

Il s’agit d’une complication du diabète sucré. Elle touche les vaisseaux sanguins de la rétine en provoquant des microanévrismes, des hémorragies rétiniennes et prolifération de vaisseaux anormaux qui à terme créent des dommages irréversibles. Certaines formes peuvent mener à la cécité.

Que peut ressentir
la personne atteinte
d’une Rétinopathie
diabétique ?

  • Au début, pas de signe : importance de consulter un ophtalmologue en prévention !
  • Altération du champ visuel.
  • Tardivement, possible baisse de l’acuité visuelle, vision floue malgré une correction optique adaptée.

Les activités de déplacement, d’orientation dans l’espace peuvent être difficilesLes activités fines comme la lecture peuvent être compromises dans les cas d’atteinte centrale.

Que faire en cas
de symptômes
de Rétinopathie diabétique ?

Consulter très rapidement un ophtalmologue pour dépister, prévenir et traiter la pathologie. Un suivi régulier (examen du fond d’œil tous les ans) et un équilibre du diabète sont fondamentaux pour limiter l’apparition et la progression de cette pathologie.
Il est aussi possible de consulter d’autres professionnels spécialisés en basse-vision :

  • Un orthoptiste pour apprendre des nouvelles stratégies de regard afin d’optimiser la vision résiduelle.
  • Un opticien pour conseiller une aide technique adéquate (systèmes grossissants, filtres thérapeutiques,…).
Voir la transcription complète de la vidéo

Je suis aidant d’une
personne atteinte de
Rétinopathie diabétique,
que faire ?

Accompagner quotidiennement une personne malvoyante demande d’adapter son attitude et son comportement, tout particulièrement lorsque la perte visuelle est soudaine. L’aidant fragilisé peut avoir besoin de repères et de soutien pour faire face à ce changement.