livre en braille

Une ministre sourde aux aveugles !

Ce jeudi 7 octobre, plusieurs associations de personnes handicapées concernées par la problématique du livre accessible invitées par le Ministère de la Culture ont participé à une réunion relative au projet de création d’un portail du livre accessible. Cette réunion, une de plus, fait réagir la Fédération des Aveugles et Amblyopes de France et sa Présidente, Anne Renoud.

« Voilà des années que notre Fédération et les autres grandes associations du monde de la déficience visuelle se mobilisent autour de ce que nous considérons comme un droit fondamental, l’accès au livre. Je rappelle qu’aujourd’hui, seulement 8 % des livres sur le marché sont accessibles aux personnes aveugles, moins encore si l’on s’intéresse au seul livre braille. C’est intolérable et comment peut-on encore parler d’inclusion quand des dizaines de milliers de personnes sont exclues de ce droit fondamental qu’est le droit au savoir. »

Ce qui est plus grave, plus intolérable, c’est la surdité de la Ministre de la Culture, Madame Bachelot, aux très nombreuses demandes d’audiences que nous lui avons adressées et son absence de réponse aux projets que nous lui avons soumis.

En la matière, poursuit Anne Renoud, nous n’en sommes pas restés au stade des demandes, nous sommes passés à celui des propositions. Un projet visant à permettre aux personnes aveugles et amblyopes de disposer du livre qu’elles souhaitent ou un besoin de lire, dans un délai raisonnable, (deux à trois semaines) dans le format de leur choix, (braille, numérique, sonore,) au prix du marché, a été déposé voici trois ans maintenant. Le financement : moins de 3 millions d’euros par an.

Face à ceci, une étude de plus pour un rapport dont on connaît déjà les réponses en vue de la création d’un portail du livre adapté qui révèlera quoi ? La pénurie !

Cette attitude est indigne d’une personne qui, en d’autres temps, fut Ministre des Solidarités.

La Fédération des Aveugles et Amblyopes de France rappelle l’importance de l’accès au livre notamment dans le processus éducatif. Elle mène en particulier un combat important pour la défense du braille, seul système permettant un accès autonome au texte écrit pour les personnes totalement aveugles ou très malvoyantes.